Des femmes et des hommes extraordinaires !

Nos parrains Tête-Coeur-Corps

Dessine-moi une Etincelle … pour Être et Devenir ! En tant qu’Acteurs de la Transition Educative, notre mission est de permettre le développement des compétences sociales et émotionnelles de l’école à l’entreprise.

Pour relever ce défi, notre philosophie se fonde sur la psychopédagogie positive à travers une approche appelée « Tête-Coeur-Corps », l’objectif étant d’aligner ces trois dimensions afin de parvenir à la pleine expression de son Être, de son potentiel et de ses talents.

Nous avons l’immense joie de bénéficier du soutien de nos parrains « Tête-Coeur-Corps ». Ce soutien est pour nous une véritable chance : pouvoir bénéficier de leur expertise, de leur regard et conseils.

Merci à Céline, Anne et Vincent pour la belle énergie qu’ils apportent à cette aventure humaine et collective ! Vous pouvez découvrir ci-dessous leur interview à l’occasion de l’officialisation de leur parrainage.

Notre marraine « Tête »

Dessine-moi une etincelle, Anne Gouze, marraine, tête, gestion mentale

Anne Gouze
Spécialiste gestion mentale
certifiée Potentialis®

Notre parrain « Coeur »

Dessine-moi une etincelle, Vincent Houba, parrain, coeur, Les Architectures Invisibles

Vincent Houba
Fondateur du cabinet
« Les Architectures Invisibles »

Notre marraine « Corps »

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym

Céline Sorin
Présidente Brain Gym® France
 

Anne Gouze nous apporte ses éclairages à travers son expertise en Gestion Mentale … et pas que !

Dessine-moi une etincelle, Anne Gouze, marraine, tete, gestion mentale, rencontre

Estelle Ravon – Anne Gouze – Edwige Plé

Anne, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis originaire du Pas-de-Calais avec des origines belges par mon papa, et à présent installée sur Nantes. Je suis l’aînée de 5 filles et aujourd’hui maman de 4 enfants âgés de 8 à 19 ans. Mes grands-parents étaient agriculteurs et nous ont transmis leurs valeurs terriennes. J’ai eu la chance de grandir dans une famille unie avec des parents qui nous ont laissé vivre notre jeunesse dans un cadre sécurisant et bienveillant.

En 2007, à la naissance de notre troisième enfant, j’ai pris un virage professionnel pour devenir professeur des écoles. Une belle rencontre est à l’origine de cette étincelle. Ce nouveau départ m’a propulsée dans le monde de la pédagogie et des sciences cognitives. Grâce à mes élèves et mes enfants, je me suis intéressée à l’apprentissage et aux troubles associés, TDA/H, HP, DYS. De fil en aiguille et parce que j’avais beaucoup de questions autour des intelligences multiples, je me suis formée à la Gestion Mentale d’Antoine de la Garanderie et à l’évaluation des potentiels dominants Potentialis®. J’ai choisi ces deux formations parce qu’elles reposent sur des valeurs humanistes et permettent les prises de conscience. Elles partent de l’hypothèse que chaque être est unique, a des ressources et des besoins spécifiques, que chaque individu doit être considéré dans sa globalité et qu’il est capable d’évoluer.

Depuis 2 ans, j’accompagne des élèves et des adultes sur de la méthodologie d’apprentis-sage et sur l’exploration et la valorisation des potentiels forts. Dans les deux cas, l’enjeu pour les personnes accompagnées est d’apprendre à découvrir leurs habitudes mentales, leurs projets de sens, de (re)trouver une motivation intrinsèque, de développer un sentiment d’efficacité personnel et de renouer avec la réussite à l’école/en études ou au travail. J’agis sur le bien-être voire sur la santé des individus et c’est ça qui me plaît. Je suis sensible aux maladies de notre société moderne comme la phobie scolaire chez les enfants et le burn-out chez les adultes. Selon moi, toutes ces personnes sont très éloignées de leurs sensibilités et vivent au quotidien des situations qui ne leur correspondent pas. Elles sont en grande souffrance et cherchent souvent des solutions.

Je vous partage un proverbe chinois qui illustre ce qui me motive et fait partie de mes croyances : « Si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour; si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours ». Apprendre à apprendre est un savoir-faire qui, une fois acquis, peut servir plus tard dans la vie pour continuer l’apprentissage. C’est une compétence fondamentale qui permet d’être libre et autonome. Apprendre permet de comprendre le monde et de développer la confiance en soi.

Nous sommes comblées que tu acceptes aujourd’hui de devenir marraine « Tête » de Dessine-moi une Étincelle. Comment est né ce « oui » au fond de toi ?

Lors de notre première rencontre, votre discours sur la transition éducative m’a tout de suite parlé. Je suis convaincue que l’école et l’entreprise doivent évoluer pour s’adapter à notre monde et intégrer tous les talents. S’intéresser aux besoins individuels est indispensable pour permettre à chacun de trouver sa place dans la société et de se sentir responsable là où il est. Comme je l’ai dit précédemment, les neurosciences nous apportent beaucoup d’informations sur le fonctionnement de notre cerveau. Nous savons par exemple que nos capacités sensorielles ont évolué avec notre environnement et nos modes de vie. Cela a un impact fort sur notre fonctionnement mental, notre communication avec les autres et sur notre comportement. Nous savons aussi que grâce à la plasticité cérébrale, un individu peut apprendre toute sa vie s’il évolue dans un environnement valorisant et motivant. Le cerveau est un réacteur puissant à condition que nous sachions l’utiliser. Un des premiers enseignements que j’ai tiré de mes lectures et de mes formations est qu’il est fondamental de cultiver notre monde mental et de le nourrir en permanence. La créativité, la capacité naturelle à faire des liens entre les informations traitées par notre cerveau, devrait être mieux prise en compte. A l’école, certains enfants ont une activité mentale débordante et cela se traduit souvent par des difficultés d’attention et/ou de compréhension qui peuvent conduire à l’échec scolaire dans certains cas. C’est fou ! Dans notre école française et dans le monde professionnel, la créativité est trop souvent perçue comme négative et non productive alors qu’elle est source d’avenir ! Beaucoup de personnes foisonnent d’images mentales mais n’ont pas l’occasion de les partager ou de les appliquer. C’est pourtant dans ce potentiel qu’il y a une aptitude naturelle à s’adapter et/ou à initier le changement. CQFD.

Alors, valorisons la créativité et osons le changement !

Mon ressenti …

« Dessine-moi une Etincelle » est un magnifique projet. L’optimisme et l’énergie que vous dégagez Estelle et Edwige, me plaisent ! Je partage vos idées sur l’approche Tête-Coeur-Corps qui me semble être la voie pour permettre à chacun d’être en harmonie avec lui-même et avec les autres. Plus personne ne peut nier que l’intelligence émotionnelle, le corps et le cognitif jouent chacun un rôle dans l’apprentissage et dans le travail. C’est un tout.

Accompagner les écoles et les entreprises dans cette transition éducative a tout son sens. L’enjeu est de taille car s’il est écouté et reconnu pour ce qu’il est, l’élève sera plus heureux à l’école. Idem pour le collaborateur. S’il est aligné avec ses potentiels, alors il se sentira utile et performant dans son travail. L’entreprise et le management ont tout intérêt à prendre le virage de la transition éducative car cela leur permettra d’attirer les talents adaptés à leurs besoins, de maintenir les compétences et éviter le turn-over. L’intelligence collective permettra d’avancer plus vite et plus loin dans la transformation des organisations. C’est ça aussi qui est formidable dans les valeurs que vous défendez avec « Dessine-moi une Etincelle » !

Merci Anne pour la belle énergie que tu apportes à Dessine-moi une Etincelle !

Vincent Houba, fondateur du cabinet « Les Architectures Invisibles », devient notre parrain de la dimension « Coeur » !

Notre chemin est parsemé de merveilleuses rencontres … et parfois UNE rencontre bouleverse le cours de votre vie.

C’est l’histoire d’UNE rencontre … UNE rencontre au cours de notre formation en psychopédagogie positive … Les fameux instants où on sent profondément qu’il se passe quelque chose d’invisible et de fort dans les méandres de notre Être.

UNE rencontre qui nous a ramenées dans la profondeur délicieuse du COEUR.

Une formation, avec Vincent Houba … et la philosophie de Dessine-moi une Etincelle a pris naissance : l’Être au Coeur de notre regard.

C’est pour nous un véritable honneur de bénéficier de l’énergie de Vincent, qui a accepté de devenir parrain de la dimension « Coeur » de Dessine-moi une Etincelle. Quel cadeau !

Vincent Houba est fondateur du cabinet les Architectures Invisibles (accompagnement des individus et des organisations à la dimension coeur et être), psycho-analyste, enseignant en communication et en relations humaines, facilitateur en intelligence collective, formateur certifié en Communication Non Violente (CNVC) et conférencier.

Edwige Plé et Estelle Ravon, co-fondatrices de Dessine-moi une Etincelle, ont officialisé ce parrainage avec Vincent Houba au cours d’une journée forte en émotions ! Voici un morceau choisi de cet instant magique à travers une interview de notre parrain.

Dessine-moi une etincelle, Vincent Houba, parrain, coeur, les Architectes Invisibles, rencontre

Estelle Ravon – Vincent Houba – Edwige Plé

Vincent, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Belge, installé à Paris depuis 7 ans. Je suis à la base Ingénieur architecte et j’ai exercé ce métier en libéral pendant 23 ans. J’ai vécu en parallèle tout un cheminement autour des questionnements sur le mystère de la Vie et de la relation humaine et en suis venu à transmuter ma pratique d’architecte en créant un cabinet qui s’appelle les Architectures Invisibles.

Au-delà de ma mission d’architecte, je me suis toujours senti la responsabilité de ne pas m’égarer dans les apparences, mais d’agir aussi comme un révélateur de ces « architectures invisibles ».

Depuis 30 ans, j’explore en profondeur la « bio-logique » humaine. Mon expérience personnelle et celle des personnes que j’accompagne a fini par me convaincre qu’une bonne partie de nos difficultés dans nos vies trouve son origine dans l’expérience de notre première relation humaine. Mais qu’il y a aussi d’autres dimensions plus subtiles et plus spirituelles, au-delà de la psychologie et de la psychanalyse. Il y a le niveau « visible-matière » et le niveau « invisible-être », qui ne sont pas en concurrence ou en opposition mais que nous devons parvenir à allier dans un ET amoureux.

Je reste profondément architecte, mais architecte de la vie, architecte de l’humain. J’essaie de donner les clés pour se remettre en connexion avec ce qui est vraiment vivant et faire comprendre qu’on a construit des architectures humaines qui ne sont pas des architectures vivantes, mais survivantes.

Sinon, j’ai trois grands enfants, ce qui est une de mes plus belles constructions ! J’en suis très fier. Des enfants qui sont dans une belle conscience aujourd’hui, qui se font un chemin de vie qui n’est pas sur des rails. Ils sont très inspirants pour moi. Je suis heureux d’avoir contribué à cela.

Nous t’avons demandé si tu accepterais d’être parrain de la dimension « Coeur » de Dessine-moi une Etincelle. Nous avons été très touchées par ton « Oui » ! Qu’est-ce qui t’a conduit à ce « Oui » ?

En fait ce « Oui » il n’est pas du tout repassé par la tête ! Il est venu directement de mon deuxième cerveau qui est dans mon ventre, dans mes tripes. Il n’y a pas eu de réflexion, il est venu automatiquement parce qu’il s’est tout de suite branché à votre énergie. Quand je vous avais rencontré toutes les deux, j’avais été sensible à votre qualité de présence, votre qualité de lumière, de coeur. Je ne dis pas ça à tout le monde ! Donc ça ne s’est pas du tout réfléchi, ça a été une sorte d’évidence, de réponse directe d’énergie à énergie, de coeur à coeur.

Aujourd’hui nous passons un instant ensemble. Peux-tu nous faire part de ton ressenti face à la naissance de Dessine-moi une Etincelle ?

Je ressens que ce que j’ai perçu de votre énergie et de votre lumière est en train de se mettre en place dans le monde. J’ai l’impression de capter que vous ne savez pas encore que vous êtes en train de construire quelque chose de grand. Vous êtes dans les fondations de quelque chose qui va vous dépasser, qui est votre mission de vie, votre mission d’Être. C’est précieux de mettre ça en place dans le monde aujourd’hui, dans ce qui est en train de se passer autour de nous. Nous vivons en ce moment un effondrement, qui va être difficile mais nécessaire. Et c’est important, dans cette phase de l’humanité qu’on est en train de vivre, qu’il y ait des personnes qui créent des « foyers » sur lesquels on va pouvoir s’appuyer. On va avoir besoin de points d’appuis sur d’autres fondations. Et je crois vraiment que vous faites parties de ces personnes-là, qui vont être des piliers à un niveau plus subtil. C’est cela aussi qui a répondu dans le oui.

Joie d’Être relié à ton énergie Vincent,
Merci pour ton formidable soutien.

N’oublions jamais le Coeur pour Être et Devenir !

Retrouvez Vincent Houba sur son site internet : www.architectures-invisibles.com

Toute son actualité sur sa page Facebook : Les-Architectures-Invisibles

Une de ses conférences pour le découvrir un peu plus : Les Architectures invisibles : c’est quoi ?

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym, rencontre

Céline Sorin, Présidente Brain Gym® France, nous apporte son soutien !

Nous avons l’immense joie de bénéficier du soutien de Céline Sorin, présidente Brain Gym® France, qui est officiellement marraine de la dimension « Corps » de Dessine-moi une Etincelle. Nous utilisons au quotidien le Brain Gym® dans notre approche « Corps ». Le Brain Gym® permet de « bouger pour apprendre » et « d’extérioriser le potentiel de chacun » à partir d’un ensemble de 26 mouvements. Ces activités ont été conçues au début des années 1980 par Paul DENNISON, dans le but d’aider adultes et enfants à accéder plus facilement à l’apprentissage et à améliorer leurs performances.

Edwige Plé et Estelle Ravon, co-fondatrices de Dessine-moi une Etincelle, ont officialisé ce parrainage avec Céline Sorin au cours d’une soirée haute en couleurs ! Voici un morceau choisi de cet instant magique à travers une interview de notre marraine « Corps ».

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym, rencontre

Edwige Plé – Céline Sorin – Estelle Ravon

Céline, peux-tu te présenter et nous faire-part de ton magnifique parcours ?

Je vis en Loire Atlantique et je suis Vendéenne d’origine. En 2004, je suis devenue animatrice et accompagnante en Brain gym. Aujourd’hui je me retrouve à animer des stages avancés, à certifier les nouveaux animateurs. Je suis actuellement présidente de Brain Gym® France et fais également partie de Brain Gym® International, ce qui est plaisant c’est que ça me fait voyager de plus en plus ! Je suis surtout quelqu’un qui adore son travail, qui adore transmettre le Brain Gym® aussi dans la vie de tous les jours. Sur un plan personnel le Brain Gym® m’a énormément aidé, ça m’a permis de grandir et puis d’être heureuse dans ma vie aujourd’hui. En dehors de mon investissement dans le Brain Gym®, j’organise également chaque année un festival qui se nomme ImagYna, qui était jusque-là dédié à l’éveil du féminin et qui sera ouvert à tout le monde l’année prochaine. Et puis j’organise aussi des treks dans le désert … « Un chemin pour aller vers Soi ».

Tu acceptes aujourd’hui officiellement d’être marraine de la dimension Corps pour Dessine-moi une Etincelle. Peux-tu nous dire ce qui t’a encouragée à nous dire oui ?

Le nom ! Quand j’ai entendu « Dessine-moi une Etincelle » j’ai ressenti plein de petits papillons dans le coeur et dans le ventre ! Je me suis sentie aussi très honorée, très flattée, d’être sollicitée pour un projet de cet envergure là et avec cette philosophie. Pour toutes ces raisons ça été un oui direct sans longue réflexion, c’était instinctif et intuitif !

Ce soir nous partageons un moment convivial avec toi, tu nous découvres un peu plus dans ce projet. Quel est ton ressenti de la soirée ?

J’ai un très chouette ressenti sur la façon dont vous portez ce projet, la flamme qui vous anime. Vous êtes très belles toutes les deux ! A travers ce projet, je vois aussi un épanouissement qui ne va pas vous servir qu’à toutes les deux. Je pense que c’est beaucoup plus grand que ce qu’on imagine aujourd’hui. Ce que j’ai également envie de partager, c’est que le champs d’action est immense, je vois à travers ça plein d’idées qui peuvent fuser, et beaucoup de choses à partager ensemble !

Un immense merci à toi Céline pour ce précieux soutien dans l’action de Dessine-moi une Etincelle ! Et …

N’oublions jamais de bouger, danser, sauter … pour Être et Devenir !!!!

Retrouvez toutes l’actualité de Céline Sorin sur son site internet : www.bougerpourapprendre.com

Et retrouvez ici toutes les informations Brain Gym France : www.braingym.fr

Nos partenaires

L’aventure Dessine-moi une Etincelle est parsemée de rencontres extraordinaires. Au gré de ces rencontres, des soutiens se manifestent pour nous permettre de déployer nos ailes.

Merci à nos partenaires de soutenir notre projet !

Dessine-moi une etincelle, Jupiter Films, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Parents du 21eme siecle, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Kyriad, beaucouze, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Sarah Roubato, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Dyspower, partenaire
Dessine-moi une etincelle, id'cre@, partenaire

Notre marraine « Tête »

Dessine-moi une etincelle, Anne Gouze, marraine, tête, gestion mentale

Anne Gouze
Spécialiste gestion mentale
certifiée Potentialis®

Anne Gouze nous apporte ses éclairages à travers son expertise en Gestion Mentale … et pas que !

Dessine-moi une etincelle, Anne Gouze, marraine, tete, gestion mentale, rencontre

Estelle Ravon – Anne Gouze – Edwige Plé

Anne, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis originaire du Pas-de-Calais avec des origines belges par mon papa, et à présent installée sur Nantes. Je suis l’aînée de 5 filles et aujourd’hui maman de 4 enfants âgés de 8 à 19 ans. Mes grands-parents étaient agriculteurs et nous ont transmis leurs valeurs terriennes. J’ai eu la chance de grandir dans une famille unie avec des parents qui nous ont laissé vivre notre jeunesse dans un cadre sécurisant et bienveillant.

En 2007, à la naissance de notre troisième enfant, j’ai pris un virage professionnel pour devenir professeur des écoles. Une belle rencontre est à l’origine de cette étincelle. Ce nouveau départ m’a propulsée dans le monde de la pédagogie et des sciences cognitives. Grâce à mes élèves et mes enfants, je me suis intéressée à l’apprentissage et aux troubles associés, TDA/H, HP, DYS. De fil en aiguille et parce que j’avais beaucoup de questions autour des intelligences multiples, je me suis formée à la Gestion Mentale d’Antoine de la Garanderie et à l’évaluation des potentiels dominants Potentialis®. J’ai choisi ces deux formations parce qu’elles reposent sur des valeurs humanistes et permettent les prises de conscience. Elles partent de l’hypothèse que chaque être est unique, a des ressources et des besoins spécifiques, que chaque individu doit être considéré dans sa globalité et qu’il est capable d’évoluer.

Depuis 2 ans, j’accompagne des élèves et des adultes sur de la méthodologie d’apprentis-sage et sur l’exploration et la valorisation des potentiels forts. Dans les deux cas, l’enjeu pour les personnes accompagnées est d’apprendre à découvrir leurs habitudes mentales, leurs projets de sens, de (re)trouver une motivation intrinsèque, de développer un sentiment d’efficacité personnel et de renouer avec la réussite à l’école/en études ou au travail. J’agis sur le bien-être voire sur la santé des individus et c’est ça qui me plaît. Je suis sensible aux maladies de notre société moderne comme la phobie scolaire chez les enfants et le burn-out chez les adultes. Selon moi, toutes ces personnes sont très éloignées de leurs sensibilités et vivent au quotidien des situations qui ne leur correspondent pas. Elles sont en grande souffrance et cherchent souvent des solutions.

Je vous partage un proverbe chinois qui illustre ce qui me motive et fait partie de mes croyances : « Si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour; si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours ». Apprendre à apprendre est un savoir-faire qui, une fois acquis, peut servir plus tard dans la vie pour continuer l’apprentissage. C’est une compétence fondamentale qui permet d’être libre et autonome. Apprendre permet de comprendre le monde et de développer la confiance en soi.

Nous sommes comblées que tu acceptes aujourd’hui de devenir marraine « Tête » de Dessine-moi une Étincelle. Comment est né ce « oui » au fond de toi ?

Lors de notre première rencontre, votre discours sur la transition éducative m’a tout de suite parlé. Je suis convaincue que l’école et l’entreprise doivent évoluer pour s’adapter à notre monde et intégrer tous les talents. S’intéresser aux besoins individuels est indispensable pour permettre à chacun de trouver sa place dans la société et de se sentir responsable là où il est. Comme je l’ai dit précédemment, les neurosciences nous apportent beaucoup d’informations sur le fonctionnement de notre cerveau. Nous savons par exemple que nos capacités sensorielles ont évolué avec notre environnement et nos modes de vie. Cela a un impact fort sur notre fonctionnement mental, notre communication avec les autres et sur notre comportement. Nous savons aussi que grâce à la plasticité cérébrale, un individu peut apprendre toute sa vie s’il évolue dans un environnement valorisant et motivant. Le cerveau est un réacteur puissant à condition que nous sachions l’utiliser. Un des premiers enseignements que j’ai tiré de mes lectures et de mes formations est qu’il est fondamental de cultiver notre monde mental et de le nourrir en permanence. La créativité, la capacité naturelle à faire des liens entre les informations traitées par notre cerveau, devrait être mieux prise en compte. A l’école, certains enfants ont une activité mentale débordante et cela se traduit souvent par des difficultés d’attention et/ou de compréhension qui peuvent conduire à l’échec scolaire dans certains cas. C’est fou ! Dans notre école française et dans le monde professionnel, la créativité est trop souvent perçue comme négative et non productive alors qu’elle est source d’avenir ! Beaucoup de personnes foisonnent d’images mentales mais n’ont pas l’occasion de les partager ou de les appliquer. C’est pourtant dans ce potentiel qu’il y a une aptitude naturelle à s’adapter et/ou à initier le changement. CQFD.

Alors, valorisons la créativité et osons le changement !

Mon ressenti …

« Dessine-moi une Etincelle » est un magnifique projet. L’optimisme et l’énergie que vous dégagez Estelle et Edwige, me plaisent ! Je partage vos idées sur l’approche Tête-Coeur-Corps qui me semble être la voie pour permettre à chacun d’être en harmonie avec lui-même et avec les autres. Plus personne ne peut nier que l’intelligence émotionnelle, le corps et le cognitif jouent chacun un rôle dans l’apprentissage et dans le travail. C’est un tout.

Accompagner les écoles et les entreprises dans cette transition éducative a tout son sens. L’enjeu est de taille car s’il est écouté et reconnu pour ce qu’il est, l’élève sera plus heureux à l’école. Idem pour le collaborateur. S’il est aligné avec ses potentiels, alors il se sentira utile et performant dans son travail. L’entreprise et le management ont tout intérêt à prendre le virage de la transition éducative car cela leur permettra d’attirer les talents adaptés à leurs besoins, de maintenir les compétences et éviter le turn-over. L’intelligence collective permettra d’avancer plus vite et plus loin dans la transformation des organisations. C’est ça aussi qui est formidable dans les valeurs que vous défendez avec « Dessine-moi une Etincelle » !

Merci Anne pour la belle énergie que tu apportes à Dessine-moi une Etincelle !

Notre parrain « Coeur »

Dessine-moi une etincelle, Vincent Houba, parrain, coeur, Les Architectures Invisibles

Vincent Houba
Fondateur du cabinet
« Les Architectures Invisibles »

Vincent Houba, fondateur du cabinet « Les Architectures Invisibles », devient notre parrain de la dimension « Coeur » !

Notre chemin est parsemé de merveilleuses rencontres … et parfois UNE rencontre bouleverse le cours de votre vie.

C’est l’histoire d’UNE rencontre … UNE rencontre au cours de notre formation en psychopédagogie positive … Les fameux instants où on sent profondément qu’il se passe quelque chose d’invisible et de fort dans les méandres de notre Être.

UNE rencontre qui nous a ramenées dans la profondeur délicieuse du COEUR.

Une formation, avec Vincent Houba … et la philosophie de Dessine-moi une Etincelle a pris naissance : l’Être au Coeur de notre regard.

C’est pour nous un véritable honneur de bénéficier de l’énergie de Vincent, qui a accepté de devenir parrain de la dimension « Coeur » de Dessine-moi une Etincelle. Quel cadeau !

Vincent Houba est fondateur du cabinet les Architectures Invisibles (accompagnement des individus et des organisations à la dimension coeur et être), psycho-analyste, enseignant en communication et en relations humaines, facilitateur en intelligence collective, formateur certifié en Communication Non Violente (CNVC) et conférencier.

Edwige Plé et Estelle Ravon, co-fondatrices de Dessine-moi une Etincelle, ont officialisé ce parrainage avec Vincent Houba au cours d’une journée forte en émotions ! Voici un morceau choisi de cet instant magique à travers une interview de notre parrain.

Dessine-moi une etincelle, Vincent Houba, parrain, coeur, les Architectes Invisibles, rencontre

Estelle Ravon – Vincent Houba – Edwige Plé

Vincent, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Belge, installé à Paris depuis 7 ans. Je suis à la base Ingénieur architecte et j’ai exercé ce métier en libéral pendant 23 ans. J’ai vécu en parallèle tout un cheminement autour des questionnements sur le mystère de la Vie et de la relation humaine et en suis venu à transmuter ma pratique d’architecte en créant un cabinet qui s’appelle les Architectures Invisibles.

Au-delà de ma mission d’architecte, je me suis toujours senti la responsabilité de ne pas m’égarer dans les apparences, mais d’agir aussi comme un révélateur de ces « architectures invisibles ».

Depuis 30 ans, j’explore en profondeur la « bio-logique » humaine. Mon expérience personnelle et celle des personnes que j’accompagne a fini par me convaincre qu’une bonne partie de nos difficultés dans nos vies trouve son origine dans l’expérience de notre première relation humaine. Mais qu’il y a aussi d’autres dimensions plus subtiles et plus spirituelles, au-delà de la psychologie et de la psychanalyse. Il y a le niveau « visible-matière » et le niveau « invisible-être », qui ne sont pas en concurrence ou en opposition mais que nous devons parvenir à allier dans un ET amoureux.

Je reste profondément architecte, mais architecte de la vie, architecte de l’humain. J’essaie de donner les clés pour se remettre en connexion avec ce qui est vraiment vivant et faire comprendre qu’on a construit des architectures humaines qui ne sont pas des architectures vivantes, mais survivantes.

Sinon, j’ai trois grands enfants, ce qui est une de mes plus belles constructions ! J’en suis très fier. Des enfants qui sont dans une belle conscience aujourd’hui, qui se font un chemin de vie qui n’est pas sur des rails. Ils sont très inspirants pour moi. Je suis heureux d’avoir contribué à cela.

Nous t’avons demandé si tu accepterais d’être parrain de la dimension « Coeur » de Dessine-moi une Etincelle. Nous avons été très touchées par ton « Oui » ! Qu’est-ce qui t’a conduit à ce « Oui » ?

En fait ce « Oui » il n’est pas du tout repassé par la tête ! Il est venu directement de mon deuxième cerveau qui est dans mon ventre, dans mes tripes. Il n’y a pas eu de réflexion, il est venu automatiquement parce qu’il s’est tout de suite branché à votre énergie. Quand je vous avais rencontré toutes les deux, j’avais été sensible à votre qualité de présence, votre qualité de lumière, de coeur. Je ne dis pas ça à tout le monde ! Donc ça ne s’est pas du tout réfléchi, ça a été une sorte d’évidence, de réponse directe d’énergie à énergie, de coeur à coeur.

Aujourd’hui nous passons un instant ensemble. Peux-tu nous faire part de ton ressenti face à la naissance de Dessine-moi une Etincelle ?

Je ressens que ce que j’ai perçu de votre énergie et de votre lumière est en train de se mettre en place dans le monde. J’ai l’impression de capter que vous ne savez pas encore que vous êtes en train de construire quelque chose de grand. Vous êtes dans les fondations de quelque chose qui va vous dépasser, qui est votre mission de vie, votre mission d’Être. C’est précieux de mettre ça en place dans le monde aujourd’hui, dans ce qui est en train de se passer autour de nous. Nous vivons en ce moment un effondrement, qui va être difficile mais nécessaire. Et c’est important, dans cette phase de l’humanité qu’on est en train de vivre, qu’il y ait des personnes qui créent des « foyers » sur lesquels on va pouvoir s’appuyer. On va avoir besoin de points d’appuis sur d’autres fondations. Et je crois vraiment que vous faites parties de ces personnes-là, qui vont être des piliers à un niveau plus subtil. C’est cela aussi qui a répondu dans le oui.

Joie d’Être relié à ton énergie Vincent,
Merci pour ton formidable soutien.

N’oublions jamais le Coeur pour Être et Devenir !

Retrouvez Vincent Houba sur son site internet : www.architectures-invisibles.com

Toute son actualité sur sa page Facebook : Les-Architectures-Invisibles

Une de ses conférences pour le découvrir un peu plus : Les Architectures invisibles : c’est quoi ?

Notre marraine « Corps »

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym

Céline Sorin
Présidente Brain Gym® France
 

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym, rencontre

Céline Sorin, Présidente Brain Gym® France, nous apporte son soutien !

Nous avons l’immense joie de bénéficier du soutien de Céline Sorin, présidente Brain Gym® France, qui est officiellement marraine de la dimension « Corps » de Dessine-moi une Etincelle. Nous utilisons au quotidien le Brain Gym® dans notre approche « Corps ». Le Brain Gym® permet de « bouger pour apprendre » et « d’extérioriser le potentiel de chacun » à partir d’un ensemble de 26 mouvements. Ces activités ont été conçues au début des années 1980 par Paul DENNISON, dans le but d’aider adultes et enfants à accéder plus facilement à l’apprentissage et à améliorer leurs performances.

Edwige Plé et Estelle Ravon, co-fondatrices de Dessine-moi une Etincelle, ont officialisé ce parrainage avec Céline Sorin au cours d’une soirée haute en couleurs ! Voici un morceau choisi de cet instant magique à travers une interview de notre marraine « Corps ».

Dessine-moi une etincelle, Céline Sorin, marraine, corps, Brain Gym, rencontre

Edwige Plé – Céline Sorin – Estelle Ravon

Céline, peux-tu te présenter et nous faire-part de ton magnifique parcours ?

Je vis en Loire Atlantique et je suis Vendéenne d’origine. En 2004, je suis devenue animatrice et accompagnante en Brain gym. Aujourd’hui je me retrouve à animer des stages avancés, à certifier les nouveaux animateurs. Je suis actuellement présidente de Brain Gym® France et fais également partie de Brain Gym® International, ce qui est plaisant c’est que ça me fait voyager de plus en plus ! Je suis surtout quelqu’un qui adore son travail, qui adore transmettre le Brain Gym® aussi dans la vie de tous les jours. Sur un plan personnel le Brain Gym® m’a énormément aidé, ça m’a permis de grandir et puis d’être heureuse dans ma vie aujourd’hui. En dehors de mon investissement dans le Brain Gym®, j’organise également chaque année un festival qui se nomme ImagYna, qui était jusque-là dédié à l’éveil du féminin et qui sera ouvert à tout le monde l’année prochaine. Et puis j’organise aussi des treks dans le désert … « Un chemin pour aller vers Soi ».

Tu acceptes aujourd’hui officiellement d’être marraine de la dimension Corps pour Dessine-moi une Etincelle. Peux-tu nous dire ce qui t’a encouragée à nous dire oui ?

Le nom ! Quand j’ai entendu « Dessine-moi une Etincelle » j’ai ressenti plein de petits papillons dans le coeur et dans le ventre ! Je me suis sentie aussi très honorée, très flattée, d’être sollicitée pour un projet de cet envergure là et avec cette philosophie. Pour toutes ces raisons ça été un oui direct sans longue réflexion, c’était instinctif et intuitif !

Ce soir nous partageons un moment convivial avec toi, tu nous découvres un peu plus dans ce projet. Quel est ton ressenti de la soirée ?

J’ai un très chouette ressenti sur la façon dont vous portez ce projet, la flamme qui vous anime. Vous êtes très belles toutes les deux ! A travers ce projet, je vois aussi un épanouissement qui ne va pas vous servir qu’à toutes les deux. Je pense que c’est beaucoup plus grand que ce qu’on imagine aujourd’hui. Ce que j’ai également envie de partager, c’est que le champs d’action est immense, je vois à travers ça plein d’idées qui peuvent fuser, et beaucoup de choses à partager ensemble !

Un immense merci à toi Céline pour ce précieux soutien dans l’action de Dessine-moi une Etincelle ! Et …

N’oublions jamais de bouger, danser, sauter … pour Être et Devenir !!!!

Retrouvez toutes l’actualité de Céline Sorin sur son site internet : www.bougerpourapprendre.com

Et retrouvez ici toutes les informations Brain Gym France : www.braingym.fr

Nos partenaires

L’aventure Dessine-moi une Etincelle est parsemée de rencontres extraordinaires. Au gré de ces rencontres, des soutiens se manifestent pour nous permettre de déployer nos ailes.

Merci à nos partenaires de soutenir notre projet !

Dessine-moi une etincelle, Jupiter Films, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Parents du 21eme siecle, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Kyriad, beaucouze, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Sarah Roubato, partenaire
Dessine-moi une etincelle, Dyspower, partenaire
Dessine-moi une etincelle, id'cre@, partenaire